The Babbel Blog

Babbel Courses

Pourquoi votre langue maternelle détermine la manière dont vous apprenez une langue étrangère

Posted on April 3, 2014 by

Comment se fait-il que la plupart des Français ont plus de facilité à apprendre l’italien que l’allemand ? Pourquoi est-il moins difficile d’apprendre l’allemand si on parle déjà l’anglais ? Et pourquoi le turc ou l’indonésien sont-elles des langues particulièrement difficiles pour nous ?

La réponse est simple, si vous avez déjà entendu parler de familles linguistiques: il s’agit de groupes de langues similaires qui découlent d’une même langue de base. Ainsi, six des langues que nous proposons font partie des langues dites germaniques: l’allemand, l’anglais, le néerlandais, le danois, le suédois et le norvégien. Parmi celles-ci, les langues scandinaves se ressemblent tout particulièrement. La deuxième grande famille linguistique que l’on trouve chez Babbel est celle des langues romanes: l’espagnol, le portugais, le français et l’italien en font partie. Au sein d’une famille linguistique, les différentes langues ont beaucoup de points communs. Parmi ceux-ci, on compte par exemple les expressions concernant le temps. Le lien familial linguistique influence aussi les règles et les concepts grammaticaux.

linguistic-families

Qu’est-ce que cela implique dans l’apprentissage d’une langue étrangère et dans le suivi de cours chez Babbel ?

La plupart du temps, nous élaborons les nouveaux cours pour une langue d’apprentissage en allemand, puis nous les adaptons aux six langues que nous proposons. Nous veillons généralement à rester le plus proches possibles de la langue d’apprentissage, c’est-à-dire que nous privilégions les mots et les structures de phrases similaires à celles de la langue d’apprentissage. Le principe est simple: plus la langue que vous maîtrisez déjà est proche de celle que vous souhaitez apprendre, plus vous en comprendrez les règles et le fonctionnement. Ainsi, quand vous apprenez une langue appartenant à la même famille linguistique que votre langue maternelle, vous aurez besoin de moins d’explications que quelqu’un dont la famille linguistique diffère de la langue d’apprentissage.

Voilà comment nous adaptons les cours Babbel à votre langue maternelle

Voici un exemple: la différence entre les verbes “pouvoir” et “savoir” n’est pas aussi évidente pour un Allemand qui apprend le français que pour un Italien. En Italien, en effet, il existe les verbes correspondants “potere” et “sapere”, alors qu’en allemand, il ont un seul et unique verbe correspondant: “können”. Les explications concernant la situation dans laquelle il vaut mieux utiliser “pouvoir” – quand quelque chose est autorisé ou possible – ou “savoir”, qui implique davantage une notion de “capacité, de connaissance, d’habilitation” sont superflues dans les cours de français pour les italiens. Bien entendu, toutes les personnes qui apprennent le français doivent cependant apprendre les différentes déclinaisons des verbes “savoir” et “pouvoir”.

Bildschirmfoto 2014-03-17 um 18.13.14

À l’inverse, il est parfois nécessaire d’ajouter des explications dans la traduction de nos cours allemands dans une autre langue. Ainsi, les Allemands ont l’habitude de décliner les verbes:  “ich bin, du bist, er/sie/es ist, …”. Dans le cours de français pour les Allemands, il n’est donc pas nécessaire de préciser, par exemple dans la présentation du verbe “être”, qu’il existe une forme verbale pour chaque pronom personnel. Les locuteurs suédois, en revanche, qui se servent de la même forme verbale pour tous les pronoms personnels- “jag är, du är, han/hon/den/det är, …” auront besoin d’une explication supplémentaire comme celle-ci:

Voici un exemple d’explication supplémentaire pour la conjugaison des verbes francais à l’attention des apprenants suédois
Voici un exemple d’explication supplémentaire pour la conjugaison des verbes francais à l’attention des apprenants suédois

 

Cours spécial lettres d’amour : contez fleurette en anglais, en allemand ou en espagnol !

Posted on February 13, 2014 by

formules-de-politesse

C’est un plaisir qui n’est fort heureusement pas réservé au jour de la Saint Valentin : on apprend à se connaître, on est curieux d’en savoir toujours davantage sur l’autre et, soudain, on ne parvient plus à penser à autre chose qu’à cette personne très spéciale. Nous avons néanmoins décidé de profiter de la fête des amoureux pour vous présenter nos nouveaux cours spéciaux. Intitulé « Lettres d’amour », ce nouveau cours vous invite à suivre l’histoire de deux protagonistes qui font connaissance sur un site de rencontres. Si ce genre de rencontre, il y a quelques années encore, faisait froncer les sourcils à certains, il est aujourd’hui devenu tout à fait banal de se rencontrer en ligne et la plupart d’entre vous connaissent probablement un couple heureux qui s’est formé de cette façon. Ou peut-être avez-vous vous-même rencontré votre partenaire ainsi.

Il est parfois difficile d’exprimer ses pensées et sentiments sans froisser son interlocuteur – et ce même dans sa langue maternelle. « Avec ce cours, nous voulions non seulement permettre aux apprenants de pratiquer la lecture et l’écriture, mais également leur proposer une histoire haletante. Et l’amour est toujours un sujet passionnant ! » explique notre responsable de projet sénior Katja Wilde. Il faudra ainsi aller au bout de la leçon pour savoir si Mariana et David, les protagonistes du cours d’espagnol « Cartas de amor », parviendront à surmonter les difficultés initiales et à trouver le grand amour.

Le cours vous permet d’élargir votre vocabulaire autour de la thématique des idéaux en matière d’amour et de relation. Vous apprenez ainsi à exprimer vos sentiments dans une langue autre que votre langue maternelle. Outre le vocabulaire, le cours propose également des exercices de compréhension écrite et d’écriture libre et est conçu pour les élèves ayant atteint le niveau B1.

Ainsi, quand vous serez sur le point de tomber amoureux, vous pourrez trouver les mots pour le dire. Les homologues anglais de David et Mariana sont Nicholas et Olivia qui se rencontrent et apprennent à mieux se connaître dans le cours « Love letters ». L’amour sera-t-il au rendez-vous ? Découvrez-le ici :
Liebesbriefe

Love letters

Cartas de amor

Carnaval, plages et caïpirinha…

Posted on April 30, 2013 by

Lire cet article en : Allemand (Deutsch), Anglais (English), Espagnol (Español), Italien (Italiano)

.. il suffit de ces quelques mots pour que le lecteur sache de quoi il est question : du Brésil ! Avec ses plages de sable fin, le Brésil est considéré comme l’une des destinations les plus paradisiaques de la planète. Pays immense s’il en est, on peut s’étonner que trois mots seulement semblent suffire à le caractériser. Car entre l’Amazone et ses marécages au nord et ses montagnes de style helvétique au sud, le Brésil a bien plus à offrir que la samba et Copacabana.

Pays des superlatifs, le Brésil abrite par exemple les Cataratas do Iguaçu, l’une des plus grandes chutes d’eau au monde. Ce gigantesque phénomène naturel se partage l’intérêt des voyageurs avec d’autres petites merveilles : les quatís (coatis), petits mammifères impertinents qui déambulent à toute vitesse dans le parc national en chapardant aux touristes leurs chips et autres barres chocolatées.

Mais quelle que soit la raison qui vous pousse à visiter le Brésil : l’une des plus belles expériences est sans aucun doute celle du contact avec les locaux. Les brésiliens sont très ouverts et quelques mots du style « Oi, tudo bem? » (Salut, ça va ?) suffisent souvent à amorcer une conversation. Pour éviter que vous n’ayez à poursuivre une prise de contact aussi prometteuse en mimant et gesticulant, nous vous avons concocté un cours intitulé « Le portugais pour les vacances ». Organisé en douze leçons, le cours traite les bases de communication essentielles pour votre séjour au Brésil. Des petits en-cas linguistiques qui vous permettent de vous entraîner pour des situations de vacances typiques : orientation, achat, réservation etc. Le cours aborde également le thème de la commande au restaurant et des spécialités culinaires locales comme la « feijoada » ou l’« água de coco » (eau de coco).

Avec ces notions en poche, vous allez vite remarquer à quelle vitesse il est possible d’étendre ses connaissances une fois sur place. Car, comme le dit la philosophie Babbel : qui commande « Uma cerveija, por favor. » devrait également pouvoir en demander « Mais uma ! » En français : qui peut se commander une bière, devrait pouvoir s’en commander une autre.

Frauke est responsable de projet spécialisée dans les contenus de langue espagnole et portugaise. Son dernier grand voyage l’a menée au Brésil où elle a entre autre visité Ilha Grande, Rio et Iguaçu. Dans le nouveau cours  « Le portugais pour les vacances », Frauke vous livre ses conseils sur la langue et la culture brésilienne.

Cliquez ici pour accéder au cours « Le portugais pour les vacances ».

Babbel pour Windows 8 – Cinq questions à Dari Salimi

Posted on October 23, 2012 by

Chef de produit pour les applications mobiles, Dari est actuellement un homme très demandé chez Babbel. Notre bloggeuse Aishah est tout de même parvenue à « l’épingler » et à lui poser quelques questions à l’occasion du lancement, le 26 octobre prochain, de Windows 8 et des applications Babbel dédiées au nouveau système d’exploitation. En privé, Dari est un utilisateur Apple invétéré. Mais les nouvelles applications l’ont séduit, en particulier du point de vue visuel.

 

 

 

Que fais-tu sur Babbel ? Utilises-tu toi aussi la plateforme pour apprendre une langue ?

Je suis plutôt du genre « learning by testing ». C’est une méthode qui me convient parfaitement. Et j’aime tout particulièrement apprendre l’espagnol.
Je suis chez Babbel depuis un an environ. L’application d’entraînement au vocabulaire pour iPhone existait déjà quand j’ai commencé. Nous avons optimisé l’application pour iPad et sorti une nouvelle version pour Android.

Comme tu viens de le mentionner, Babbel est déjà disponible sur iOS et Android. Pourquoi Windows 8 ?

Nos applications pour iOS et Android ont beaucoup de succès – le thème de l’éducation est non seulement de plus en plus pertinent mais aussi de plus en plus populaire. Lors d’un projet coworking space de Microsoft à Berlin, nous eûmes l’occasion de découvrir Windows 8 et sa technique. Le déclic s’est fait lorsque nous avons noué les premiers contacts avec les experts de Microsoft. On y avait bien sûr déjà pensé avant, quand et si nous allions lancer une appli pour Windows 8. Actuellement, nous sommes le premier fournisseur à offrir une application d’apprentissage des langues dans le Windows Store – et nous en sommes plutôt fiers.


Qu’est-ce qui rend le nouveau Windows 8 si spécial ?

Pour moi, c’est le fait de combiner utilisation mobile et utilisation stationnaire. Windows 8 prend non seulement en charge l’utilisation PC conventionnelle via la souris et clavier mais aussi les écrans tactiles qui sont de plus en plus répandus sur les appareils mobiles. Le design de l’interface utilisateur a aussi changé de façon spectaculaire. En ce qui nous concerne, c’est un changement bienvenu qui s’adapte parfaitement à nos outils de révision audiovisuels.

Comment s’est passée la collaboration avec Microsoft ? Le début d’une belle amitié ?

La collaboration a été très agréable. Entre autre parce qu’il n’y avait pas seulement un interlocuteur pour la partie « business » mais également un contact direct avec un développeur Microsoft. La communication directe a simplifié le processus de développement de façon considérable. Nous sommes impatients de voir ce que l’avenir nous réserver mais nous n’avons pas encore de plans concrets. Nous attendons d’abord de voir comment Windows 8 et en particulier les applications Babbel pour Windows 8 vont être accueillis par les utilisateurs. Fonction très populaire, la reconnaissance vocale suivra dans une mise à jour car des obstacles techniques nous ont empêchés de l’intégrer à la première version. L’adaptation pour Windows Phone 8 constituerait également une autre étape intéressante. Mais pour l’instant, l’application sera disponible sur PC et tablette. Une autre option serait d’intégrer les cours accessibles en ligne directement dans l’application. Les idées ne manquent pas !

À quoi peuvent s’attendre les utilisateurs de la nouvelle application Babbel pour Windows 8 ?

Les 11 langues Babbel seront disponibles sous forme d’applications individuelles téléchargeables depuis la catégorie « Éducation » du Windows Store. En matière de contenu et de méthode, nous sommes restés fidèles aux applications existantes et au concept Babbel. De mon point de vue, nos applications s’harmonisent parfaitement avec le nouveau look Windows 8. Mais ce qui attend l’utilisateur, ce sont avant tout de bons moments !

Essayez l’anglais ici !
Allemand ici
Italien ici
Espagnol ici
Portugais ici
Indonésien ici
Néerlandais ici
Polonais ici
Suédois ici
Turc ici