The Babbel Blog

language learning in the digital age

Cours de néerlandais pour débutants – En route vers le voisin !

Posted on February 19, 2013 by

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Karoline travaille pour Babbel depuis 2012 et de préférance sur cette balle de gymnastique. Son domaine de prédilection est les langues scandinaves et elle a travaillé à l’élaboration du cours de néerlandais pour débutants. L’amour l’a conduite aux Pays-Bas il y a 10 ans et elle est restée plongée dans la langue jusqu’à aujourd’hui.

Au sujet du néerlandais on peut entendre partout des opinions aussi différenciées que « c’est si joli à écouter » et « ce n’est que des gargarismes ». Nous voulons nous débarrasser de ces préjugés et avons donc développé le premier cours de néerlandais pour débutants, cours grâce auquel vous pourrez gagner la sympathie des autochtones lors de votre prochaine visite aux Pays-Bas !

Le cours ne vous permet pas uniquement d’apprendre la bonne prononciation, mais également d’acquérir du vocabulaire et les premières règles de grammaire, afin de pouvoir vous faire comprendre lors de votre prochain séjour. Peut-être oserez-vous même commander un « koffie verkeerd» (café au lait) ou une « kippensoep » (soupe au poulet) et « een portie bitterballen » (une portion de boulettes de viande).

Après n’avoir proposé que du vocabulaire pour le néerlandais, Babbel offre à présent l’opportunité de se plonger plus en profondeur dans les subtilités de la langue et on apprend par exemple la négation des phrases affirmatives et interrogatives. Ça peut sembler banal, mais peut-être a t-on appris la phrase « je voudrais bien des frites », mais on se retrouve à avoir besoin de la négation, car on ne veut pas de frites. Il était également important pour nous de proposer une leçon avec des phrases utiles au quotidien, lorsque l’on n’est pas encore très à l’aise avec la langue et que l’on voudrait par exemple pouvoir dire que l’on ne comprend pas quelque chose ou que l’on voudrait bien voir le chemin sur la carte.

Et celui qui s’est souvent demandé si les Néerlandais ne parlent que de nourriture, car il entend toujours et encore le terme « lekker », saura, par exemple, que l’on peut aussi « lekker slapen » (bien dormir).

Le charme de cette langue réside également dans l’art d’attribuer à chaque terme un diminutif. Que cela soit « cadeautje » (petit cadeau) ou « autotje » (petite voiture), sans que cela ait forcément quelque chose à voir avec la taille. Mais cela a néanmoins un avantage, dès lors que l’on a un doute sur l’article, car les diminutifs ne peuvent être précédés que d’un article défini.

Encore un mot sur la prononciation : Le « g » semble peut-être au début un peu étrange, car il se prononce de manière inhabituelle. Mais on s’habitue vite à prononcer le « g » de la gorge et on peut se débarrasser des préjugés sur les gargarismes. Il y a par ailleurs des différences de prononciation de ce son entre le nord et le sud. Au sud (y compris en Belgique), on le prononce de manière plus douce qu’au nord.

Une raison de plus pour nous, lors de l’enregistrement du cours, d’avoir une voix de la région néerlandophone du nord et une autre du sud (la Belgique), afin de pouvoir entendre dès le début les différences de prononciation et entraîner son oreille.

En tant que débutant, se donner la peine d’échanger quelques mots dans le langue locale est un pas vers l’autre et aussi une belle occasion de s’ouvrir à de nouveaux contacts et perspectives du pays et des habitants. Essayez et vous serez surpris de voir à quelle vitesse vous saurez prononcer et comprendre vos premières phrases en néerlandais !

Veel plezier ermee! (Amusez-vous bien !)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Leave a Reply