The Babbel Blog

Online Language Learning

L’embarras du choix ? Babbel sur Android, iPhone, iPod, iPad  – et maintenant aussi sur Kindle

Posted on September 10, 2012 by

Lire cet article en : Allemand (Deutsch), Anglais (English), Espagnol (Español), Italien (Italiano)

J’ai la trentaine et suis complètement ringard. Récemment, j’ai eu un iPad entre les mains pour la première fois de ma vie. Et c’est à l’iBook Babbel « Learn Spanish : Beginner’s Course 1 » que je dois cette expérience. J’ai été impressionnée. Et j’étais à peine remise qu’on me présentait déjà un nouvel appareil – un Kindle avec le nouvel eBook « Learn German: Beginner’s Course 1 ». De nouveau très impressionnée, je suis aussi un peu confuse : lequel de ces deux appareils est le meilleur ? Ceux qu’on appelle les multiple device users ne se posent évidemment pas la question. Pour eux, posséder plusieurs appareils mobiles est la chose la plus normale au monde – quand je vous dis que je suis totalement ringard !

Heureusement, l’équipe Babbel regorge de gens qui vivent avec leur temps – et la technologie qui va avec. Anne, par exemple, est l’heureuse propriétaire d’un iPad et d’un Kindle et quand elle part en vacances, elle amène tout simplement les deux. C’est donc à cette experte que je me suis adressée : « Mais quelle est la différence entre l’iPad et le Kindle ? »

Personnellement, je n’en vois pas vraiment, sauf que le Kindle (touch) est plus petit, pas aussi coloré et a l’air moins « interactif », ce qui signifie qu’il se passe peu de choses. Les deux appareils offrent une option de surlignage et de prise de note, les deux livres électroniques introduisent les nouveaux mots de vocabulaire par le biais de dialogues. Il y a dans les deux cas des explications et des exemples de grammaire ainsi que des exercices de révision avec les solutions.

Anne m’explique, par exemple, que l’écran du Kindle ne brille pas, qu’il consomme donc beaucoup moins d’électricité et n’a pratiquement jamais besoin d’être rechargé. L’écran ne reflète pas non plus la lumière ce qui qualifie d’office le Kindle pour une séance de lecture au soleil. Elle me prend le Kindle touch des mains, l’examine avec intérêt et m’explique que le sien n’a pas d’écran tactile mais une sorte de clavier. Son enthousiasme est contagieux et je ressens soudain l’irrépressible besoin de posséder moi aussi un de ces petits bijoux de technologie. Mon choix tent pour le Kindle, simple et discret, je m’en remets aux valeurs simples.

Il ne s’agit pas de devoir choisir entre « l’un ou l’autre », mais de répondre à des besoins bien individuels qui passent aussi par des préférences au niveau du format et de la manipulation. Chaque appareil présente des avantages : le téléphone Android pour apprendre du vocabulaire dans le bus ; des exercices de grammaire interactifs sur iPad, confortablement installé sur le canapé ; et le livre Kindle à feuilleter tranquillement sur la plage. Après l’iPhone/iPod Touch, l’iPad ou Android, Kindle est la quatrième option offerte par Babbel pour apprendre la langue que vous voulez, où et quand vous le souhaitez. L’eBook Babbel pour Kindle est en outre la solution la plus proche d’un manuel traditionnel.

Et pour ceux qui ne veulent pas entendre parler de smartphones, iBooks, eBooks & Co. il reste les bons vieux cours en ligne sur ordinateur. On peut, mais n’est pas obligé de choisir.

Tweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Leave a Reply