The Babbel Blog

language learning in the digital age

Portrait : Pierre, 62 ans d’apprentissage des langues

Posted on September 2, 2015 by

Portrait

Aujourd’hui, nous vous présentons un épisode de notre série de portraits d’utilisateurs Babbel – un instantané de leur vie et les raisons pour lesquelles ils apprennent une nouvelle langue. Si vous souhaitez partager votre histoire, faites-le nous savoir dans les commentaires. Cette fois, nous vous présentons Pierre, de Bengy-sur-Craon, près de Bourges. À 73 ans, ce militaire à la retraite a déjà une grande expérience des langues étrangères et a décidé de se mettre à l’espagnol avec Babbel.

« J’ai utilisé, en 62 ans environ que je subis l’apprentissage des langues, beaucoup de méthodes. Babbel est la seule que je poursuis encore avec plaisir et efficacité. Vous pouvez citer cette opinion où vous voulez. Cordialement, Pierre »

C’est par le biais de ce gentil message que Pierre nous a contactés. Intrigués par la mention de 62 années d’apprentissage des langues, nous avons voulu en savoir plus sur son expérience et sur sa longue histoire d’apprentissage qu’il a bien voulu nous raconter :

« Comme beaucoup, j’ai commencé à apprendre les langues à l’école, explique-t-il. À 10 ans, je découvrais le latin et l’allemand ; à 12 ans le grec ancien. Lors de mes études supérieures, à l’école militaire, j’ai recommencé l’allemand de mes 23 à 25 ans, puis de mes 25 à 26 ans je me suis mis au russe. Ma carrière de militaire a été l’occasion pour moi d’apprendre les langues au gré de mes déplacements. De mes 28 à 31 ans, j’ai été envoyé au Tchad et c’est là que j’ai appris l’arabe dialectal soudano-tchadien. En 1990, j’ai appris le polonais et le tchèque. À côté de ma carrière de militaire, j’ai effectué plusieurs missions bénévoles au Ghana et à Madagascar où j’ai enseigné le français et l’équitation, ma grande passion depuis toujours. Là-bas, j’ai commencé à apprendre le malgache à l’aide d’un livre, puis en pratiquant la langue avec les habitants. Même sans être complètement polyglotte, j’ai toujours mis un point d’honneur à apprendre les rudiments de la langue des pays que j’ai visités. Pour moi, il s’agit d’une question de politesse. Il est important d’être curieux et de savoir au minimum dire « bonjour et bonsoir » dans la langue du pays. C’est la moindre des choses d’apprendre les bases, de savoir acheter son pain, de commander au restaurant…

Aujourd’hui je profite de ma retraite pour faire du cheval tous les jours de 7h à 11h du matin et aussi pour voyager. Bien entendu, je continue à apprendre les langues des pays que je visite. Récemment j’ai pu perfectionner mon niveau d’arabe tout en découvrant le Maroc. Ce sont les voyages qui m’ont donné envie d’apprendre les langues. Mon dernier coup de cœur est l’espagnol. Lors d’un de mes derniers voyages à Salamanque, en Espagne, je suis tombé en admiration devant cette ville et cette langue. Alors je me suis inscrit sur Babbel et j’apprends désormais l’espagnol plusieurs fois par jour sur mon Smartphone. Je m’y mets même la nuit car je trouve que c’est une excellente façon de s’endormir tous feux éteints. Mon prochain projet de voyage sera d’aller passer l’hiver aux Canaries et de mettre en pratique mon espagnol. C’est cet objectif qui me motive à apprendre un peu plus tous les jours.

De toutes les langues que j’ai apprises, ma seule bête noire reste l’anglais. J’ai commencé plusieurs fois, sans jamais continuer. Mais je ne désespère pas d’y arriver et une fois que j’en aurai fini avec l’espagnol, j’apprendrai l’anglais ! Chaque chose en son temps. »

Portrait : Martin – un tour du monde avec sa moto

Posted on August 19, 2015 by

Portrait

Nous vous présentons un nouveau portrait de notre série Portraits d’utilisateurs Babbel – un instantané de leur vie et les raisons pour lesquelles ils apprennent une nouvelle langue. Si vous aussi, vous souhaitez raconter votre histoire, laissez-nous un commentaire.

Cette fois-ci, nous vous présentons Martin Leonhardt. Originaire de Franconie en Bavière, ce photographe et aventurier de 36 ans, depuis plus de deux ans maintenant, se sent chez lui partout dans le monde. Martin voyage actuellement avec sa moto dans le nord du Brésil, plus exactement dans la région de l’Amazonie. Martin partage sur son blog Freiheitenwelt.de ses expériences, ses impressions de voyage et ses photographies. Il nous parle ici de ses nouveaux projets, de ce qu’il aime dans les voyages et de l’importance qu’il accorde à l’apprentissage des langues.

 

(more…)

Portrait : Lenel apprend trois langues avec Babbel

Posted on May 26, 2015 by

portrait

Aujourd’hui, nous vous présentons un épisode de notre série de portraits d’utilisateurs Babbel – un instantané de leur vie, et les raisons pour lesquelles ils apprennent une nouvelle langue. Si vous souhaitez partager votre histoire, faites-le nous savoir dans les commentaires. Ce mois-ci, nous avons discuté avec Lenel qui vit à Galway en Irlande. À coté de son travail dans la restauration rapide, le jeune homme de 24 ans est également blogueur. Avec bucketlist250.com, il a créé sa « bucket list ». En anglais, le terme « bucket list » désigne une liste de choses que l’on souhaite accomplir avant de mourir. Il vient de l’expression « to kick the bucket » (donner un coup de pied dans le seau), qui signifie casser sa pipe (mourir). Il y a plus d’un an, il a relevé un nouveau défi ; apprendre l’espagnol, l’italien et le français. Lenel a décidé d’atteindre son but avec Babbel, et a écrit sur son blog au sujet de son expérience. Dans ce portrait, il nous en dit davantage sur le concept de « bucket list » et sur les raisons pour lesquelles apprendre ces langues fait partie de ses objectifs.

(more…)

Portrait : Andrea, en route pour les enfants du monde entier

Posted on April 29, 2015 by

Portrait

Aujourd’hui, nous vous présentons un épisode de notre série de portraits d’utilisateurs Babbel – un instantané de leur vie, et les raisons pour lesquelles ils apprennent une nouvelle langue. Si vous souhaitez partager votre histoire, faites-le nous savoir dans les commentaires. Cette fois-ci, nous vous présentons Andrea Caschetto, originaire de Modica. À 24 ans, il sillonne le monde entier pour venir en aide aux enfants et apprend de nouvelles langues pour pouvoir communiquer avec eux.

(more…)

Portrait : Andrea de Bologne – le sport et l’espagnol

Posted on March 19, 2015 by

Portrait

Nous lançons une série de portraits d’utilisateurs Babbel du monde entier – un instantané de leur vie, et les raisons pour lesquelles ils apprennent une nouvelle langue. Si vous souhaitez partager votre histoire, faites-le nous savoir dans les commentaires. Aujourd’hui, nous vous présentons Andrea, de Bologne. À 35 ans, il est passionné par le sport et les langues. Pour son travail, il a appris l’espagnol… en trois semaines ! Il nous raconte ici comment cela s’est passé.

(more…)

Madame LE Ministre ou Madame LA Ministre ? La féminisation des noms de métiers à travers les langues

Posted on March 5, 2015 by

Féminisation des noms de métiers

À l’occasion de la journée internationale des femmes, Babbel se penche sur la question de la féminisation des noms de métiers et des fonctions à travers les langues étrangères. Petit à petit, les femmes rejoignent des postes qui leur étaient autrefois difficiles d’accès. Faute de femmes occupant les plus hautes fonctions de l’État dans le passé, de nombreuses langues ne possédaient pas de version féminine de certains titres. Comment les langues s’adaptent-elles face à cette nouvelle réalité ? Découvrez notre panorama des différentes pratiques linguistiques.

(more…)

Portrait : Michèle et André, des retraités débordés

Posted on January 30, 2015 by

Portrait

Nous lançons une série de portraits d’utilisateurs Babbel du monde entier – un instantané de leur vie, et les raisons pour lesquelles ils apprennent une nouvelle langue. Si vous souhaitez partager votre histoire, faites-le nous savoir dans les commentaires. Ce mois-ci, nous avons parlé à Michèle de la région de Caen en France et André, originaire du Québec.  Michèle et André ne se connaissent pas, et pourtant, ils ont beaucoup en commun. Tous deux âgés de 65 ans, ils sont jeunes retraités passionnés de voyages et apprennent assidûment l’espagnol avec Babbel pour mieux parcourir la planète.

(more…)

Nouveau cours d’espagnol familier : vous allez kiffer !

Posted on December 20, 2012 by

Ce post en Anglais (English), Allemand (Deutsch), Espagnol (Español), Italien(Italiano)

Relax, direct et décomplexé, le registre familier est l’enfant terrible de la langue. Mais quel plaisir de pouvoir dégainer dans sa langue maternelle ou de compléter l’interminable liste des synonymes pour le flouze, le fric, le pognon et autres briques !

Partir à la découverte des recoins les plus secrets d’une nouvelle langue est d’autant plus passionnant. Et quel pied que de couper le sifflet à un locuteur natif avec des connaissances linguistiques à tomber par terre.

Mais ce qui coule de source dans votre langue natale peut vite tourner à la prise de tête dans une langue étrangère. Comment exprimer des trucs tout simples du genre : « Oh la vache ! », « Cool » ou « Ça craint » ? Au début, c’est bien au sens littéral que les mots nous manquent !

Quand j’apprenais l’espagnol et que, pour la première fois, j’ai dit « Estoy tiesa » (« je suis fauchée ») au lieu de « No tengo dinero » (« Je n’ai pas d’argent ») j’étais non seulement heureuse comme un gosse mais même mes amis espagnols ne s’en remettaient pas et s’en sont donné à cœur joie en m’apprenant « Hicimos un fieston » (« on a fait la bringue ») et « ¿Tienes un resacón ? » (« T’as la gueule de bois ?»). Pas de doute, ça ne fait pas le même effet sur votre cercle d’amis que vous disiez « Anoche lo pasamos bomba y hoy estoy hecha polvo. » (« Hier je me suis éclatée et je suis complètement vannée » ) ou « Anoche hicimos una fiesta y hoy no estoy muy bien. » (Hier, nous avons fait une fête et je ne suis pas très en forme aujourd’hui).

Plus facile à dire qu’à faire ? Pour les utilisateurs Babbel, ce sera désormais une vraie partie de plaisir grâce au nouveau cours d’Espagnol familier décliné sur les thèmes de l’amour, la fête, la plage, les gens etc. L’équipe Babbel a comme toujours mis l’accent sur l’aspect ludique des leçons et sur l’authenticité des dialogues. Alors : foncez !

Frauke travaille au sein de la rédaction Babbel depuis avril 2012. Gestionnaire de projet, elle a créé entre autre le cours d’Espagnol familier. C’est à l’âge de vingt ans qu’elle a débarqué à Séville (Espagne) pour y tester les premiers mots et expressions d’espagnol qu’elle avait appris. C’est là qu’elle a découvert l’importance de maîtriser la « vraie » langue du pays.

En plus de ce cours, nous publions le 20 décembre les cours suivants :

Les Dialectes Allemands
Allemand Cours Débutant 6
Portugais Exercices de Répétition 1 (Nouvelle version)
Italien Exercices de Répétition 1 (Nouvelle version)
Néerlandais Cours Débutant 1
Français: Verlan (pour les apprenants français langue étrangère)

 

¡Buenos días, vacaciones! Pourquoi apprendre avec un eBook ?

Posted on August 15, 2012 by

Après « Learn German: Beginner’s Course 1 », voici « Learn Spanish: Beginner’s Course 1 », le livre interactif anglophone pour apprendre l’espagnol sur iPad. Nous vous avons déjà expliqué ici (et en anglais!) ce qu’est un iBook et quelles sont les possibilités (interactives) de ce nouvel outil.

Les utilisateurs Babbel qui suivent déjà les cours en ligne et utilisent les applications pour iPhone/iPad ou appareils Android vont peut-être se demander à quoi leur servira un troisième outil d’apprentissage (qui plus est payant) ?

Avec ce nouveau manuel électronique, la rédaction Babbel propose une nouvelle méthode d’apprentissage à la fois ludique et efficace. Dans la préface du livre, il est question d’« apprentissage complémentaire » et c’est vrai : l’eBook Babbel combine la profondeur des contenus proposés par les cours en ligne et le confort d’utilisation des applications mobiles. Il s’appuie sur les contenus et méthodes Babbel qu’il revisite pour une expérience d’apprentissage complètement inédite. Comme le bon vieux manuel papier (que beaucoup de nos utilisateurs regrettent encore secrètement ou même ouvertement), l’eBook compte 77 pages organisées de façon linéaire avec 5 leçons et leur nombreux sous-chapitres.

Le contenu d’apprentissage est transmis de façon plus comprimée que dans les cours en ligne. Les nouveaux mots et phrases sont présentés sous la forme de dialogues audio. Les « mots clés »  sont liés au glossaire via des hyperliens et peuvent être révisés au moyen de « Study cards » – les bonnes veilles fiches de vocabulaire, version numérique. L’utilisateur peut en outre rédiger ses propres fiches de révision via la fonction « Highlight ».

La grammaire succède aux dialogues d’introduction avec des exemples pratiques faciles à comprendre. Qu’il s’agisse de grammaire ou de vocabulaire – ce sont ces explications vivantes sur la signification et l’utilisation locale, que l’on se trouve en Espagne ou en Amérique du Sud, ainsi que la révision immédiate des acquis qui assurent une expérience d’apprentissage positive. De nombreuses illustrations permettent en outre de visualiser les structures et des diaporamas placés en fin de leçon donnent l’occasion d’en apprendre davantage sur la culture hispanophone.

Comment se salue-t-on en Espagne ? Quels sont les moyens de transport au Chili ? Que se passe-t-il en Bolivie ? Comment fête-on son anniversaire au Mexique ? Et quelle est la signification de la Fête des Morts ? L’eBook Babbel répond à ces questions, et bien d’autres, d’une manière ludique et charmante.

Nous en sommes convaincus : proposé au prix de lancement de 6,99 €, l’eBook Babbel téléchargeable depuis l’iBookstore est un investissement judicieux.

Pour les anglophones qui séjournent en Espagne ou en Amérique du Sud ou prévoient un voyage dans le « monde hispanophone », pour ceux qui aiment allier apprentissage linéaire et apprentissage mobile, ce manuel constitue une excellente première étape dans la découverte de la langue et de la culture hispanophone :  ¡mucha suerte!