The Babbel Blog

language learning in the digital age

Pourquoi apprendre une langue devrait être votre résolution pour la nouvelle année

Posted on décembre 5, 2014 by

Résolution pour la nouvelle année
Nous y voici à nouveau. Le moment de faire un bilan de l’année écoulée avec fierté et satisfaction, mais peut-être aussi avec un soupçon de regret. Avez-vous réalisé ce que vous souhaitiez ? Avez-vous obtenu cette augmentation, trouvé votre perle rare, écrit ce roman ? Ou êtes-vous assis sur votre canapé couvert de miettes de cookies rassis tout en regardant des rediffusions de Friends et en vous demandant comment vous en êtes arrivé là ?
Eh bien, il est temps d’oublier tout cela. La nouvelle année apporte sa propre dynamique, un vent de renouveau et la perspective de changement. À l’opposé de tous ces horribles clichés en matière de résolutions de nouvelle année, si vous prenez les bonnes, elles peuvent être très motivantes.
Je vais supposer que vous envisagez d’apprendre une nouvelle langue comme résolution de nouvelle année.
Après tout, vous savez que parler une autre langue est une bonne chose, peut-être quelque chose que vous avez en tête depuis un moment, peut-être même quelque chose que vous remettez à plus tard depuis quelque temps déjà. Mais la petite voix dans votre tête vous murmure : “À quoi bon ?” Il y a un million d’autres choses qui rivalisent pour obtenir votre temps et attention, et tant de priorités sur votre liste de choses à faire, sans oublier le nombre grandissant de photos de chats à regarder. Pourquoi apprendre une langue devrait être en tête de vos priorités ?
Voilà pourquoi, petite voix, voilà pourquoi.
 

1. PARLONS ARGENT

Résolution pour la nouvelle année
Pour une fois, laissons de côté le plaisir certain qu’apporte le fait de draguer de beaux anglais dans la langue de Shakespeare ou encore le fait de commander des Caïpirinhas dans un portugais parfait, et intéressons-nous aux autres raisons…  Les compétences linguistiques peuvent vous donner un avantage certain sur le marché du travail. Une récente analyse semble indiquer qu’une deuxième langue augmente de 2% un salaire de départ, et se révèle plutôt lucrative tout au long de la vie d’une personne. Les langues ont des valeurs différentes, l’allemand par exemple représente une prime nette de 3.8%.
Alors faites appel à votre Gordon Gecko intérieur, et la prochaine fois que vous voyez quelqu’un en train d’apprendre des verbes français, lâchez une tirade enragée sur combien leur cruel capitalisme ne connaît pas de limites.
 

2. En meilleure forme. Plus heureux. Plus productif.

Résolution pour la nouvelle année
Pourquoi devriez-vous consacrer une partie de votre temps à apprendre une nouvelle langue alors que vous le dédiez déjà aux matchs de foot, aux potins de célébrités, ou encore aux photos de chats ? Parce que c’est bon pour vous. Voilà c’est dit. L’apprentissage d’une langue améliore la fonctionnalité du cerveau dans un tas de domaines : votre capacité à régler des problèmes, à prendre des décisions, à accomplir plusieurs tâches et à passer d’une langue à l’autre, mais aussi votre perception, votre degré d’attention et votre mémoire. Quand vous êtes plus âgé, cela permet de ralentir le début de la démence et de développer votre réserve cognitive. Si vous craignez d’avoir manqué le coche, soyez rassurés : une étude récente de l’Université d’Édimbourg a trouvé divers avantages cognitifs peu importe si la deuxième langue a été apprise plus tôt ou tard au cours de la vie.
 

3. Une carte de membre à un club de gym pour votre cerveau

Résolution pour la nouvelle année
Avez-vous déjà acheté une carte de membre à un club de gym sans l’utiliser ? Elle a tendance à rester au fond du tiroir pour quelques mois, puis à un moment vous vous demandez, avec une certaine culpabilité, si vous pouvez la résilier. Donc pourquoi ne pas faire quelque chose de plus simple, de moins cher et de tout aussi bénéfique ? Pour faire travailler votre cerveau, pas besoin de chaussures de sport hors-de-prix ni d’un abonnement à un club de gym pour 40€ par mois. Vous pouvez le faire n’importe quand, n’importe où, et faire des progrès stables avec seulement dix minutes d’apprentissage par jour. En effet, c’est mieux d’apprendre régulièrement et en petites quantités – vous retiendrez ainsi bien mieux la langue. C’est comme si votre cerveau voulait que vous soyez un peu plus fainéant, alors qui êtes-vous pour refuser ? En plus, vous n’aurez pas besoin de vous doucher après.

 

4. Élargissez vos horizons personnels

Résolution pour la nouvelle année
Choisissez une langue. Choisissez une culture. Choisissez des musées, des films, et le chaos. Choisissez la philosophie et la romance. Choisissez de boire dans des bars enfumés et d’embrasser des étrangers sous la pluie. Choisissez les chutes d’eau, les déserts, les couchers de soleil. Choisissez de comprendre ce que bon diable le chauffeur de bus est en train de dire. Choisissez des terres inconnues, de nouvelles perceptions, de la nourriture que vous n’avez jamais goûté auparavant. Choisissez de regarder dans le miroir un jour et de voir une histoire dans chaque ride. Choisissez les souvenirs que vous voulez.
Choisissez votre futur. Choisissez une langue.
 

5. La réponse est bien plus simple que d’arrêter de fumer ou de boire (oui, pour de bon !)

Résolution pour la nouvelle année
Mon ancien professeur de français prenait toujours la même résolution de nouvelle année et s’y tenait merveilleusement bien : fumer et boire plus. Mais la plupart d’entre nous vieux croûtons nous réveillons le matin du Nouvel An avec une gueule de bois accablante et la détermination de réduire nos vices. Combien de fois vous êtes-vous dit que cette année vous arrêteriez de fumer/boire/regarder des photos de chats ? Ce n’est pas si facile. Ce genre de résolution se fonde sur le déni de soi, chose pour laquelle les humains ne sont pas très doués. Votre résolution est très susceptible de s’épuiser si votre cœur n’y est pas. Cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas prendre ces résolutions, mais ne vous concentrez pas seulement sur les choses que vous voulez limiter dans votre vie.
Faites-vous plaisir avec une résolution positive pour cette nouvelle année – commencez à apprendre cette langue dont vous avez toujours eu envie. Assurez-vous que vos buts sont petits et réalisables : lire Dostoyevsky en russe est peut-être un pas en avant de trop, mais lire un journal est faisable. Réservez-vous dix minutes par jour et vous serez étonnés de la rapidité à laquelle vous allez assimiler la langue.
 
Avez-vous déjà pris la bonne résolution d’apprendre une langue ? Qu’est-ce que ça a donné ? Laissez un commentaire !
 
Traduit de l’anglais par Laure Cesari.