The Babbel Blog

language learning in the digital age

Bonnes résolutions 2015 : les tendances internationales pour la nouvelle année

Posted on January 15, 2015 by

Bonnes résolutions 2015

Et voilà, les fêtes de fin d’années sont bel et bien terminées et la plupart d’entre nous sommes retournés à notre quotidien la tête remplie de bons souvenirs (espérons-le), de jolis cadeaux (dans l’idéal) et de vêtements qui paraissent soudainement un peu plus étriqués sous l’effet de festins continuels (aarrghhh). Est-ce que le classique « perdre du poids » est déjà sur votre liste de bonnes résolutions pour 2015 ? Ou peut-être avez-vous simplement décidé de manger plus sain et de mettre de côté les orgies de chocolats, bûches de Noël, chapons farcis et autres foies gras pour un temps ? Ou alors avez-vous d’autres priorités pour l’année à venir : être moins stressé, passer plus de temps avec votre famille ou apprendre une nouvelle langue, qui sait ? Partagez vos nouvelles résolutions avec nous en laissant un commentaire !

S’il existe de multiples bonnes raisons de faire de l’apprentissage d’une langue sa bonne résolution principale pour 2015, il faut bien admettre que la concurrence avec d’autres objectifs est rude. C’est pourquoi nous avons décidé de demander à près de 10 000 apprenants Babbel à travers le monde, quelles étaient réellement leurs bonnes résolutions pour 2015. La bonne nouvelle est « qu’apprendre une langue » arrive fièrement en première position du classement (quelle surprise !) et ce, tous pays confondus – il s’agit de LA priorité 2015 pour près de 30% des apprenants interrogés.

Mais attention, à l’orée de la nouvelle année, la liste des bonnes résolutions est longue, et il serait bien trop facile s’il s’agissait simplement d’apprendre une nouvelle langue (n’est-ce pas ?) Aussi, nombreux sont ceux qui se voient faire du footing chaque semaine, arrêter la cigarette, ou encore se laisser gagner par le zen…

Les tendances internationales : à chaque pays ses préférences

Réalisé dans sept pays au total, l’enquête révèle des spécificités bien particulières à chaque nationalité…

Aux États-Unis par exemple, la tendance est à vouloir manger plus sain en 2015. Bye-bye les burgers et le fast-food, bonjour salades, légumes (non génétiquement modifiés si possible) et poulet sans hormones ! 2015 sera l’année de la « détox » pour nos amis d’outre-Atlantique.

Pour nos amis Allemands et Autrichiens, le sport mènera la danse en 2015. Plus que toute autre nationalité ce sont eux qui ont décidé de devenir les rois du jogging, des altères et du fitness en 2015. Hop ! hop ! hop ! Tous à la gym et un peu d’nerf s’il vous plaît !

Faire plus de sport n’est par contre pas la priorité des Britanniques qui ont quant à eux décidé de boire moins d’alcool cette année… tout comme c’était le cas l’année dernière d’ailleurs… Mais allez, on y croit, cette année sera la bonne et la tendance 2015 sera donc à la sobriété dans les pubs d’outre-Manche si l’on en croit notre étude.

Les Italiens, eux, n’auront pas ce problème puisque le sondage révèle que boire moins d’alcool est le cadet de leurs soucis pour 2015. Moins d’1% d’entre eux inclut cette possibilité dans leur liste de bonnes résolutions. Un bon repas accompagné d’un verre de bon vin n’a jamais fait de mal à personne. On est d’accord.

Et la France dans tout cela ?

En France, la tendance pour cette année est d’essayer d’être moins stressé et dépasse même le classique «perdre du poids» qui pourtant est l’une des résolutions les plus citées par les autres pays après «apprendre une langue». Peut-être feraient-ils bien de prendre exemple sur les Britanniques et leur flegme légendaire, la nationalité qui a le moins cité la diminution du stress comme objectif pour l’année qui commence.

«Arrêter de fumer», «lire plus» ou «passer moins de temps devant la télévision» et «plus avec ses amis et sa famille» ont également été cités et feront à n’en pas douter partie des bonnes résolutions de beaucoup… entre autres. Parce que soyons honnêtes, il est tellement facile de prendre une nouvelle résolution, que si l’on peut en prendre une, pourquoi ne pas en prendre plusieurs ? Mais attention, disait Alexandre Dumas «les résolutions sont comme les anguilles; on les prend aisément. Le diable est de les tenir.»

Qui tient vraiment ses bonnes résolutions ?

Mais ne soyons pas si pessimistes… Selon l’étude, il y a des chances pour qu’au moins quelques-unes de ces bonnes résolutions soient tenues, puisque la majorité des participants disent avoir réussi à tenir leurs bonnes résolutions en 2014 (57%), la preuve que se fixer ce type d’objectifs peut aider à les atteindre ! Les Autrichiens seraient même les champions du classement : près de 71% d’entre eux ont réussi à tenir leurs bonnes résolutions de 2014. Par contre, il faudra souhaiter bonne chance aux Italiens cette année, puisque seulement 41% d’entre eux y sont parvenus l’année dernière. Les Français ne sont quant à eux pas en reste avec un taux de réussite de 60%. Allez, on y croit, l’année ne fait que commencer !

Leave a Reply