The Babbel Blog

language learning in the digital age

Enseigner l’alphabet latin

Posted on December 13, 2016 by

Alpha

Dans la série d’articles « recommandations et conseils pour les cours d’allemand aux réfugiés » de Babbel, nous proposons des méthodes d’apprentissage pour tous les enseignants, quelle que soit leur expérience préalable. Ce troisième article présente les résultats collectés lors d’ateliers que les spécialistes des langues de Babbel animent auprès de professeurs d’allemand bénévoles, notamment pour les professeurs d’allemand de l’association Multitude e.V.

 

Quand on maîtrise déjà l’alphabet latin, on ne se rend pas vraiment compte de la difficulté que représente le décodage et la prononciation de chaque lettre, ainsi que les liaisons entre chacune. N’oublions pas qu’au CP, nous avons nous aussi dû à grand-peine apprendre à reconnaître, à prononcer puis à écrire chaque lettre une à une ! Dans cet article, nous vous présenterons des pratiques adaptées pour enseigner l’alphabet latin étape par étape.

Deux méthodes d’alphabétisation

Il existe deux méthodes pour enseigner l’alphabet latin : la méthode visuelle et la méthode phonologique.

La méthode visuelle :

La méthode visuelle repose sur la relation entre les caractères et leur signification. Prenons, par exemple, l’idéogramme japonais représentant la personne : 人. L’idée du mot est contenue dans un seul signe. Il ne s’agit pas ici de reconnaître chaque caractère et de l’articuler avec d’autres, mais plutôt d’identifier un caractère et d’en comprendre le sens.

La méthode phonologique :

Dans la méthode phonologique, on doit au contraire reconnaître quel caractère produit tel ou tel son. Cette méthode est donc bien plus appropriée pour l’alphabet latin. À l’aide du tableau suivant, on peut ainsi montrer comment chaque lettre est prononcée :

Alpha 1

Quelques activités pertinentes pour le cours d’alphabétisation

Voici différentes activités qui peuvent être mises en place en classe pour enseigner l’alphabet latin.

Regrouper les lettres pour mieux les apprendre : Les lettres peuvent être divisées en groupe selon leur apparence. Cette division permet à l’apprenant de bien les différencier et de les mémoriser plus facilement.

Alpha 1

Apprendre l’alphabet de manière phonologique : Pour associer les lettres de l’alphabet à leur son, on peut s’exercer avec des mots courts comme « ja, Mama, elf, lang, gut, Tag, See », ou avec les phonèmes  « ba, be, bi, bo, bu ». Il est important de répéter tout particulièrement les voyelles, qui sont très utilisées.

Tracer les lettres sur un support ou en l’air : L’enseignant montre, écrit et/ou prononce une lettre. Les apprenants doivent trouver des mots commençant par cette lettre. L’enseignant peut aussi leur montrer, sur des feuilles, différentes lettres à reconnaître et à répéter à haute voix. Si les apprenants ne parlent pas du tout allemand, on peut associer les mots à des images. Les lettres peuvent également être représentées dans l’espace et non sur un support : l’enseignant dessine une lettre en l’air avec son doigt et les apprenants doivent la reconnaître et l’écrire. De cette manière, ils peuvent en apprendre le tracé. Tous ces exercices sont à pratiquer pendant le cours, avant même l’apprentissage de l’écrit.

Ces activités peuvent aussi être effectuées à deux. Par exemple, l’un des deux apprenants dessine une lettre avec son doigt sur la main de son partenaire. Celui-ci peut ensuite deviner de quelle lettre il s’agit. On peut aussi proposer de faire à deux l’exercice dans lequel on trace les lettres de l’alphabet en l’air.

Mais les meilleurs exercices restent ceux qui se pratiquent à l’aide d’un stylo et d’une feuille. Nous tenons à signaler qu’il est important de ne pas avoir peur de l’aspect enfantin de ces exercices, même si certains apprenants peuvent avoir l’impression de retourner en enfance, au moment où ils ont appris à écrire dans leur langue maternelle.

Quelques exemples d’activités d’écriture : On peut enseigner le tracé des lettres ou l’écriture de courts phonèmes grâce à la dictée. Cette activité se fait aussi par deux : l’un des apprenants prononce une lettre et l’autre l’écrit. Ou encore, l’un des deux prononce un mot tandis que l’autre tente de noter au mieux les lettres qui le constituent.

Les apprenants doivent également comprendre qu’il existe différentes polices d’écriture en alphabet latin. On essayera donc de les sensibiliser à l’idée générale de la lettre. Il existe en effet une multitude de façons d’écrire une lettre. Voici quelques exemples d’écritures :

Alpha 2

Il est tout aussi intéressant de comparer des mots entiers, écrits de différentes manières :

Alpha 4La méthode active offre une diversité d’activités à visée pratique. Sur une carte de métro, les apprenants peuvent essayer de retrouver une station citée par l’enseignant. Même s’ils ne peuvent pas encore prononcer le nom des stations, ils peuvent tout de même tenter de les identifier, afin d’en visualiser le nom et de les repérer sur la carte.

Cette méthode d’identification visuelle fonctionne aussi avec des mots internationaux comme Coca Cola, McDonald’s ou Facebook, qui se prononcent de la même façon dans presque toutes les langues.

Beaucoup d’apprenants de langue maternelle arabe connaissent déjà les chiffres latins :

Alpha 5Si les apprenants ne sont pas du tout alphabétisés et que l’allemand est la première langue qu’ils apprennent à lire et à écrire, on peut utiliser une approche différente. Il est ainsi possible de commencer par des activités montrant comment tenir un stylo. On peut par exemple faire tracer des lignes et des courbes sur une feuille. Les enseignants doivent également veiller à ralentir le rythme du cours et à répéter régulièrement.

Mise en place du cours d’alphabétisation

Pour mettre en place un cours d’alphabétisation, il est important de répéter à chaque cours les éléments abordés lors de la séance précédente. De cette manière, l’intégration de nouveaux arrivants dans un cours de niveau plus avancé devient possible. Le cours doit également traiter des majuscules et de leur emploi pour les substantifs, les noms propres et en début de phrase, ainsi que des lettres minuscules et de leur utilisation.

Et vous, avez-vous essayé ces méthodes ? Nous serions très heureux de connaître votre avis. N’hésitez pas à partager vos propres expériences en commentaire.

 

Leave a Reply