The Babbel Blog

language learning in the digital age

Que se passe-t-il en Russie le 8 mars ?

Posted on March 7, 2017 by

iStock-645758052_thumb

Lars travaille à Babbel en tant que linguiste chargé des cours de russe. Ayant passé la première moitié de sa vie en Russie et la seconde en Allemagne, il apprécie les particularités de ces deux cultures et nous livre ici son regard sur l’une des nombreuses fêtes traditionnelles russes.

 

Que se passe-t-il aujourd’hui en Russie exactement ? Que ce soit à Kaliningrad, à Irkoutsk ou à Vladivostok, la Russie toute entière est submergée de fleurs ! Les femmes sont encore plus belles que d’habitude (est-ce seulement possible ?) et les hommes font la queue chez les fleuristes. L’équipe russe de Babbel a même dédié une leçon à cette journée particulière. Vous y trouverez non seulement du vocabulaire utile, mais aussi quelques conseils sur ce qu’il convient de faire ou ne pas faire pendant cette journée.

En Russie, la Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars depuis 1921 (en russe Международный женский день – Mejdunarodnyï jenskiï den’). À l’origine, l’idée était de consacrer cette journée aux droits des femmes et aux mouvements d’émancipation. Depuis 1967, le 8 mars est même devenu un jour férié. Dans quatre ans, cela fera donc 100 ans que cette journée est célébrée ! Pas étonnant que ce jour soit devenu une vraie tradition nationale.

Pour comprendre une tradition, connaître la langue ne suffit pas toujours. Une compréhension approfondie de la culture est essentielle pour ne pas mettre les pieds dans le plat. Imaginez-vous la scène : vous étudiez à Moscou et parlez assez bien le russe. Un jour, disons justement le 8 mars, vous déclarez votre flamme à une jeune Russe et lui offrez un bouquet de roses jaunes, en nombre pair. Soyez sûr d’une chose… vous ne risquez pas de revoir cette femme de sitôt. Pourquoi ? Vous trouverez la réponse dans notre leçon !

iStock-535505836_thumb

J’ai moi-même eu besoin de quelques années pour m’adapter à la mentalité et aux traditions allemandes, et c’est pourquoi je sais combien il est important d’interpréter correctement les particularités culturelles.

À l’occasion du 8 mars, l’ampleur de l’admiration pour les femmes ne connaît pas de limite et toutes sont mises à l’honneur, indépendamment de leur âge ou de leur statut social. Contrairement à la France, où l’on ne souhaite « bonne fête » aux mamans qu’à l’occasion de la fête des mères, la journée russe consacrée aux femmes sert à célébrer plusieurs choses en même temps ; on fête tant la mère que l’épouse ou encore la collègue. Les institutrices, par exemple, se voient offrir des fleurs et des pralinés par leurs élèves. Il existe certes une fête des mères en Russie, mais celle-ci n’a été instaurée qu’en 1998 et ne peut pas rivaliser avec la traditionnelle Journée de la femme.

Ce jour-là, tout le monde fait en sorte que les femmes passent une belle journée et qu’elles n’aient rien à faire. Les pères de famille prennent par exemple en charge les tâches domestiques de leur épouse. Dans les universités et les écoles, il est d’usage que les garçons organisent une collecte pour offrir une fleur et/ou un petit cadeau à chacune de leurs camarades. Pas de chance pour le porte-monnaie des étudiants en langues qui sont souvent en infériorité numérique !

La Journée de la femme est donc un événement singulier en Russie, et même si les températures sont négatives et les rues couvertes de neige, le soleil brille sur toute la Russie tant les femmes sont radieuses. Dommage que ce ne soit pas le 8 mars tous les jours !

С Восьмым марта, дорогие женщины!

(S Vos’mym marta, doroguiïe jenchtchiny!)

Bon 8 mars à toutes les femmes !

Leave a Reply