The Babbel Blog

language learning in the digital age

L’apprentissage par la pratique chez Babbel

Posted on March 10, 2017 by

learn-by-doing

Babbel est une entreprise d’apprentissage dans tous les sens du terme. Nous sommes convaincus que chacun peut apprendre une deuxième langue (ou même une troisième ou une quatrième), et c’est pourquoi nous perfectionnons et enrichissons continuellement nos cours afin de les rendre encore plus efficaces, motivants et communicatifs. En parallèle, nous nous efforçons nous aussi d’améliorer notre façon de procéder.

Babbel souhaite continuer à évoluer et pour mieux grandir, nous devons apprendre par la pratique. Depuis son lancement en 2008, la plateforme s’est développée très rapidement pour atteindre plus d’un million d’utilisateurs actifs aujourd’hui. En tant que première application d’apprentissage des langues ayant eu un réel succès sur le marché international, nous avons dû concevoir de toute pièce une méthodologie fiable afin d’enseigner les langues via une application mobile. Il nous a aussi fallu surmonter les nombreux défis techniques, logistiques et même culturels que pose une telle croissance. En l’absence d’un parcours prédéfini, la carrière de bon nombre d’employés a également pris un tournant intéressant et inattendu.

Afin de comprendre comment les Babbeloniens ont appris sur le terrain, j’ai demandé à deux employés de partager leur expérience.

Katja, Head of Didactics, a fait de sa passion pour les langues sa carrière. Elle supervise à présent une équipe de plus de 100 professionnels des langues. Eux-mêmes ont pour mission la conception, la création et l’optimisation du contenu de tous nos cours et améliorent ainsi l’apprentissage de nos utilisateurs de manière générale.

Ed, Head of Content Marketing, dirige deux équipes : Content Marketing et Social Media. Ed a fait du Babbel Magazine, qui était en 2014 une plateforme pour les vidéos marketing, un canal clé qui permet de faire parler de Babbel et contribue amplement à sa croissance internationale. Ce magazine en ligne est publié dans sept langues différentes et il est plébiscité par des millions de lecteurs du monde entier chaque mois.

Katja et Ed ont rejoint Babbel après avoir acquis de l’expérience au sein d’autres startups d’apprentissage en ligne. Leurs responsabilités initiales étaient bien différentes de ce qu’ils font à présent :

Katja : Avant Babbel, j’ai travaillé en tant qu’enseignante indépendante et tutrice à l’université, puis dans une startup d’apprentissage des langues en ligne par vidéo. J’y étais à la fois éditrice, actrice et metteuse en scène.

J’ai commencé ici en août 2010 en tant que Content Project Manager, responsable de l’aménagement du niveau des cours et de la création de cours de langues encore inexistants, comme les cours pour débutants en français, en italien, en espagnol et même en suédois. Développer un programme pour les langues romanes n’était pas un problème, mais c’était plus compliqué pour moi avec le suédois et une partie du contenu a dû être optimisé plus tard par des experts. Mon équipe optimise donc actuellement la première version de mon travail.

Ed: J’avais travaillé en tant que professeur et traducteur pendant six ans, et j’ai participé à la création d’une startup qui proposait d’enseigner divers sujets à travers des classes virtuelles.

En 2012, j’ai commencé à travailler chez Babbel en marketing par moteur de recherche (SEM), après avoir initialement postulé pour être traducteur. Je pense que j’ai été embauché parce que ma langue maternelle est l’anglais et que j’avais un peu d’expérience avec le logiciel d’analyses statistiques SPSS et avec Microsoft Excel… Ça marchait comme ça à l’époque. Nous sommes ensuite passé à la vitesse supérieure et avons lancé le marketing au niveau international grâce au SEM.

Comprendre le sens réel de son travail

Avec le temps, de nombreuses personnes prennent des fonctions radicalement différentes de celles pour lesquelles elles ont été recrutées. Dans la plupart des entreprises, cela se produit suite à des promotions et avec de l’ancienneté. Mais chez Babbel, beaucoup ont la chance de voir leur carrière évoluer dans des directions inattendues à travers des opportunités internes diverses ou en prenant simplement mieux conscience de leur rôle dans l’organisation.

Ed : Chez Babbel, personne n’avait occupé mon poste auparavant, et je ne suis pas sûr que d’autres entreprises d’apprentissage aient exactement ce même poste. Je suis passé de stagiaire en SEM à SEM Manager et Senior Content Marketing Manager, avant de devenir Head of Content Marketing… Nos courtes vidéos interactives sur Youtube datant de 2012 étaient très efficaces à l’époque, et elles nous ont incités à impliquer des monteurs vidéo, ce qui a ouvert la voie à la célèbre chaîne Youtube actuelle de Babbel.

Katja : Avec le temps, j’ai dû apprendre à lâcher prise et à déléguer certaines tâches. Afin de pouvoir prendre de nouvelles responsabilités, il faut libérer du temps et faire confiance à ses collègues et à leur travail. Le plus dur pour moi a été de quitter le management direct de l’équipe française, car j’ai étudié le français à l’université et que je le parle comme si c’était ma langue maternelle. Je dois à présent déterminer la prise de direction de l’ensemble du département et gérer d’autres managers, ce qui est complètement nouveau pour moi.

Ed : Je suis aujourd’hui manager et je comprends peu à peu ce que ce rôle implique. J’avais l’habitude d’être assis derrière mon ordinateur, mais aujourd’hui je suis passé de l’autre côté et les responsabilités sont foncièrement différentes. Je gère maintenant une équipe et de magnifiques tableaux avec de gros chiffres, alors qu’avant c’était plutôt de petits chiffres dans des tableaux pas si jolis.

Déterminer des objectifs d’apprentissage

Chez Babbel, chacun détermine régulièrement ses objectifs personnels selon les compétences qu’il/elle souhaite améliorer et les connaissances qui pourraient être utiles à son travail. La Babbel Academy propose de nombreuses opportunités, que ce soit des cours de langues ou des formations en management. Elle encourage aussi la participation à des formations et à des séminaires externes.

Katja: Miriam, Director of Didactics qui a mis en place notre département et créé la méthodologie d’apprentissage unique de Babbel, organisait des formations en management avant même que les formations pour Line Manager de la Babbel Academy n’existent.

J’encourage mon équipe non seulement à assister et à tenir des conférences en linguistique, mais aussi à partager toutes connaissance dans ce domaine en interne. J’incite mes collègues à prendre part aux initiatives de collaboration entre les différentes équipes afin qu’il y ait un échange de savoirs entre départements, par exemple entre le service marketing et l’équipe New Business Initiatives. Je pense qu’il est toujours possible de trouver de l’inspiration, aussi bien en interne qu’en externe.

Ed : J’ai assisté à bon nombre de conférences et fait des formations en management ou sur divers logiciels. Avant, nous avions même des « heures d’apprentissage », pendant lesquelles nous étions obligés d’apprendre. D’ailleurs, c’est lors d’un de ces créneaux que nous avons eu l’idée du magazine ! Mon erreur de débutant a été de ne pas prendre en compte l’importance des compétences relationnelles dans le management – c’est-à-dire l’aptitude à diriger et à communiquer – qui sont essentielles pour l’efficacité d’une équipe. Corriger cela demande du temps et des efforts, mais en vaut vraiment la peine au final. Un jour, j’atteindrai mon objectif.

Katja: J’ai toujours envie d’en faire plus. Par exemple, j’adorerais avoir plus de temps pour essayer moi-même différents produits en ligne, même si j’ai déjà testé les plus populaires pour l’apprentissage des langues.

Savoir faire des choix parfois difficiles

Un développement rapide implique parfois d’abandonner des initiatives intéressantes pour faire place à diverses améliorations.

Katja: J’ai l’impression que depuis le tout début, le département Didactics a été très bien organisé, ce qui est bien entendu essentiel pour générer autant de contenu dans 14 langues différentes. D’un autre côté, nous sommes peut-être un peu trop organisés parfois. Dans une entreprise qui se développe aussi rapidement que la nôtre, il faut savoir abandonner certaines façons de faire afin de s’adapter aux changements. La flexibilité est essentielle au sein d’une entreprise où les approches et les manières de communiquer sont si variées. Personnellement, j’ai appris à m’adapter et à organiser mon travail différemment.

Ed: En terme de marketing, une startup est constamment en crise. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a un truc qui cloche. Dès que quelque chose fonctionne et se stabilise, nous le défaisons pour le rendre meilleur, plus important, plus rapide, voire les trois en même temps. De préférence les trois en même temps.

Ceci est le premier article d’une série de publications sur la manière dont Babbel se conçoit en tant qu’entreprise. Dans le prochain article, nous parlerons de ce que nos utilisateurs nous apprennent, et de la manière dont cela nous aide à améliorer nos cours. Si vous souhaitez vous-même partager une histoire intéressante en lien avec l’un de nos cours, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ci-dessous !

Comments

Bonjour, Comment vous contacter en direct car j’ai un gros problème sur le cours d’approfondissement 3 en anglais après quelques exercices au moment des questions sur un texte lorsque je veux écouter le texte l’application s’éjecte et je dois recommencer , alors je fais comment ? Merci

bjr, je voudrais vous suggerer une idée qui pourrait vous apporter beaucoup d’argent et rendre service à des millions de personnes à travers le monde.
L’europe, le grand mot, mais simplement l’euro et personne n’a pensé à créer la langue. Vous qui avez des tas de linguistes pourquoi ne créez vous pas cette langue en publiant petit à petit dans toutes les langues les mots que vous venez de créer. Pourquoi les gens se haiisent, parce qu’ils ne se comprennent pas. Donc vous contribuerez à la paix. Merci de creer une nouvelle langue. AMIcalement

Leave a Reply