The Babbel Blog

language learning in the digital age

Portrait : Mireille de Lausanne

Posted on October 15, 2014 by

Portrait : Mireille de Lausanne

Nous lançons une série de portraits d’utilisateurs Babbel du monde entier – un instantané de leur vie, et les raisons pour lesquelles ils apprennent une nouvelle langue. Si vous souhaitez partager votre histoire, faites-le nous savoir dans les commentaires. Ce mois-ci, nous avons parlé à Mireille, Suissesse de 24 ans qui apprend le suédois avec une motivation toute particulière – l’amour.

Ma première rencontre avec le suédois s’est faite à l’école. Quand j’avais 16 ans, j’y ai rencontré mon copain… d’origine suédoise. Nous sommes restés 5 ans ensemble. Chez lui, sa famille parlait souvent suédois entre eux, à table lors des repas, au téléphone. Je suis immédiatement tombée amoureuse de la culture suédoise qui donnait une ambiance chaleureuse et touchante à la maison. J’adorais les entendre parler une langue que je ne comprenais absolument pas, les entendre prononcer des sons que je n’arrivais pas à faire naturellement. Pourtant pendant cette période je n’ai appris que quelques mots par hasard sans vraiment m’investir dans l’apprentissage de la langue. Celle-ci me paraissait difficile et la prononciation très différente du français.

À notre rupture, j’ai continué à écouter de la musique suédoise car j’aimais la sonorité de cette langue, toujours sans l’apprendre. Ce n’est que plus tard, lorsque j’ai rencontré mon nouveau copain à mes 21 ans, que j’ai décidé d’apprendre cette langue efficacement. Pourquoi donc ? Eh bien figurez vous que ce dernier était lui aussi tout droit descendu de la Suède ! Je me suis rendue compte que j’avais un réel attachement pour cette langue, et que j’étais très contente de la retrouver ! Ainsi j’ai décidé de m’inscrire sur Babbel et de commencer par les bases en profitant de mon professeur particulier. Avant de commencer à l’étudier, j’étais incapable de distinguer les mots les uns des autres à l’oral, de faire des coupures entre les phrases ou de comprendre le sujet principal de la discussion. Et puis peu à peu, à force de persévérance cela s’est amélioré…

J’utilise l’application Babbel sur iPhone, dans le train en allant en cours. Je fais 3-4 heures de train par jour alors j’ai le temps. Ou alors sur mon lit avant de dormir. J’étudie par petites sessions de 20 minutes, environ tous les 2-3 jours. Parfois je note par écrit dans un carnet les mots ou phrases qui me posent des difficultés, car j’ai toujours mieux retenu les choses en les écrivant. J’écoute de la musique suédoise, je regarde des films en VO suédoise. J’essaie de parler à mon copain des nouveautés que j’ai apprises afin de travailler ma prononciation. Parfois je lis des livres pour enfants en Suédois retrouvés dans une vieille armoire de mon copain.

Nous sommes partis en voyage en Suède, où j’ai pu appliquer ce que j’avais appris. Il fait des efforts pour soutenir mon apprentissage, me donne des mots rigolos, me pose des questions de révision. Il souhaite même apprendre l’allemand, qui est ma deuxième langue.

Aujourd’hui je m’accroche à l’apprentissage de cette langue, motivée par l’envie de m’intégrer dans la famille de mon copain, et de m’identifier à la culture suédoise que j’adore. Parfois, je m’imagine vivre un jour dans le Nord en maîtrisant cette langue.

 

Si vous souhaitez partager votre histoire, faites-le nous savoir dans les commentaires !

 

Comments

J’ai 64 ans,je suis retraitée et j’aime voyager.Pour faciliter la communication entre les peuples,l’anglais est indispensable.Aussi,depuis 1an,j’apprends la langue avec Babbel. C’est un site ludique et j’ai beaucoup de plaisir à étudier au moins 1 heure par jour.
Mon mari et mes amis sont très étonnés de me voir aussi assidue devant mon ordinateur et ma tablette quand je suis en déplacement.
On peut apprendre à n’importe quel âge et à mon âge,l’apprentissage entretient la mémoire.

Moi au contraire, je suis suédoise et j’ai appri le français par amour. Et maintenant que j’habite en Belgique j’apprend le néerlandais pour pouvoir communiquer avec plus de belges. J’adore!

J’ai 68 ans et avec mon mari on est allés acheter un bateau en Espagne, je me suis inscrite sur Babbel et ça m’a beaucoup plu, j’ai pu communiquer avec les personnes rencontrées c’est un vrai plaisir. L’apprentissage est trés agréable.
J’ai envie de continuer …

L’ Amour , on le sait ,est la plus grande motivation pour apprendre une langue.
Pour moi, c’est le voyage avec l’Espagnol car l’année prochaine, pendant 33/35 jours ,je serai sur le Chemin de Compostelle

J’aimerais faire connaître les raisons pourquoi je suis des cours d’anglais et d’espagnol avec BABBEL

Leave a Reply